Yann Ehrlacher, champion tout terrain, a été sacré champion du monde des voitures de tourisme en 2021

(15/16) Sport rétro Le 28 novembre. Sotchi, Russie (Russie). Pour la deuxième année consécutive, le pilote alsacien Yann Ehrlacher est sacré champion du monde des voitures de tourisme (WTCR). A 25 ans, il s’est également distingué sur la glace lors des compétitions du Trophée Andros.

Le 28 novembre. Sochi, Russie (Russie). Pour la deuxième année consécutive, le pilote alsacien Yann Ehrlacher a été sacré champion du monde des voitures de tourisme (WTCR). À 25 ans, le pilote du Haut-Rhin affirme qu’il est le nouveau champion du monde de la discipline.

“Nous avons gagné en 2020, confirmer est préférable”, convient Yann Ehrlacher. “Tout s’est joué lors du dernier week-end en Russie, et j’ai ressenti un peu moins de pression cette année car j’avais déjà vécu ce scénario. Tout le travail de la saison est récompensé “, poursuit-il.

Yann Ehrlacher, athlète de haut niveau, est né dedans. Avec une mère (que l’on voit dans le post Facebook ci-dessous), Cathy Muller, championne automobile, notamment championne du monde de karting, et un père qui est une icône du football alsacien. Yves Ehrlacher a fait partie de l’équipe du Racing qui a remporté le championnat de France en 1979.

“Ma mère ne voulait pas que je participe aux sports mécaniques. Alors je me suis mis au football” rappelle Yann Ehrlacher (on le voit à La Meinau sur Facebook ci-dessous). “Je n’étais pas particulièrement doué ou motivé. J’ai commencé au milieu de terrain [comme son père ; ndlr], puis comme défenseur, puis comme gardien de but, et quand je me suis retrouvé sur le banc des remplaçants, j’ai compris qu’il était temps d’arrêter “, lâche-t-il dans un énorme éclat de rire.

Yann Ehrlacher est entré dans le sport automobile sur le tard (à l’âge de 16 ans) et sans passer d’abord par la filière karting. Son oncle Yvan Muller, quadruple champion du monde de voitures de tourisme, l’a tout de suite pris sous son aile. “Je ne serais pas là aujourd’hui s’il n’avait pas été là. Il m’empêche de faire des erreurs et me fait gagner du temps en partageant ses connaissances.”

Yann Ehrlacher marche sur les traces de son oncle, Yvan Muller, qui a écrit une partie de sa mythologie sur les circuits glacés du Trophée Andros. “Bien sûr, il y a un volant et quatre roues, mais pour le reste, c’est quasiment un autre sport”, déclare Yann Ehrlacher lors de sa victoire en Andorre, comme le montre la vidéo ci-dessous.

Yann Ehrlacher participera encore au WTCR, le championnat du monde de voitures de tourisme, en 2022, en visant un troisième titre mondial consécutif. Il a signé un contrat avec le promoteur de la compétition, dont la durée est inconnue.

Share this…
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter