Pourquoi il ne faut pas laisser le moteur de votre voiture tourner à l’arrêt pendant plusieurs minutes ?

Vous devez éviter de faire surchauffer votre moteur à l’arrêt pour plusieurs raisons. Laisser le moteur de votre voiture refroidir avant de prendre le volant est une mauvaise habitude.

Les automobiles et l’hiver ont la réputation d’être une mauvaise combinaison. Cependant, les progrès technologiques permettent de protéger les moteurs contre les menaces les plus mineures. Les saisons n’ont plus le même impact sur nos véhicules qu’auparavant. Cela est particulièrement vrai pour les modèles plus anciens. Mais que voulez-vous, certaines habitudes restent profondément ancrées dans notre vie quotidienne ? Même si notre voiture n’en a pas eu besoin ailleurs. Nous devons donc de vous informer des raisons pour lesquelles un changement d’habitude est nécessaire dans cette circonstance spécifique. Faire chauffer le moteur de sa voiture à l’arrêt est dangereux, illégal, coûteux, désagréable et, surtout, totalement inutile. Nos confrères des publications Midi Libre et Le Progrès sont sans équivoque : pour une voiture saine, il faut renoncer au chauffage du moteur à l’arrêt.

Voitures et mauvaises habitudes : les dangers de la surchauffe du moteur au ralenti

Il n’est pas rare que le gel devienne un problème lorsque l’hiver s’installe et que notre voiture dort dehors. En effet, on peut être amené à gratter son pare-brise pendant plusieurs minutes d’affilée. Ou être certain que l’on ne précipite pas notre voiture d’une température extrême à une autre. Ainsi, logiquement, nous pensons qu’il est essentiel de démarrer notre moteur à froid pour éviter de l’endommager. Nous ne pensons pas vraiment faire du mal à notre moteur puisque nous essayons de faire ce qu’il faut. Non seulement notre voiture ne nous remerciera pas, mais notre porte-monnaie sera également contrarié.

Un danger pour le moteur

Lorsque nous pensons à prendre soin du moteur de notre voiture en le faisant chauffer, nous le mettons en danger. Il n’est pas conseillé de démarrer le moteur d’une voiture froide. Mais pourquoi faisons-nous cela ? Les anciennes versions de voitures, sans aucun doute, devaient passer par ce processus. Cependant, les technologies intégrées aux moteurs de nouvelle génération gèrent désormais tout. Leurs performances sont telles que le fonctionnement d’un moteur froid aura plus d’effets néfastes sur notre véhicule que d’effets bénéfiques. En bref, faire fonctionner le moteur de votre voiture lorsqu’il est arrêté peut bloquer les parois de la chambre de combustion. Les composants du moteur sont alors mal lubrifiés. Ce qui fait du risque de casse une éventualité à prendre en compte plus tôt que prévu.

Consommation excessive de carburant

Outre les dangers techniques, le coût du carburant est élevé lorsque le moteur est à l’arrêt. Selon nos collègues du Progrès, laisser tourner le moteur de sa voiture pendant dix minutes chaque jour d’hiver revient à consommer l’équivalent d’un plein d’essence ! Nous vous l’accorde, et c’est bien plus essentiel que vous ne le pensez. Il démontre également que la consommation d’essence d’une automobile ne diminue pas nécessairement lorsqu’elle est à l’arrêt. Enfin, il va sans dire que l’environnement est épouvantable. Car plus la température baisse, plus la quantité de carburant qui entre dans votre moteur est importante. Cela est dû au fait que les températures froides réduisent l’évaporation et la combustion de l’essence. Vous savez ce qu’il faut faire pour ne pas bouleverser votre porte-monnaie. Ou, plus exactement, ce qu’il ne faut pas faire.

Amendes et interdictions

Les collègues de Midi Libre mentionnent aussi qu’il existe une loi qui interdit strictement de faire tourner son moteur à froid. L’article 2 du décret du 12 novembre 1963 relatif aux fumées des véhicules à moteur stipule que “les voitures en stationnement doivent avoir leur moteur arrêté, sauf en cas de nécessité, notamment lors des démarrages à froid.” Cependant, ce qui était vrai dans l’industrie automobile en 1963 ne l’est pas toujours aujourd’hui. Avec la technologie des moteurs d’aujourd’hui, il serait difficile de justifier la “nécessité” de démarrer un moteur froid. En matière de performances, les automobiles modernes ne cessent de se développer. Par conséquent, il est indéniable que le réchauffement du moteur à l’arrêt est totalement inutile.

En conséquence, nous sommes soumis à une amende en vertu de l’article 2 du décret du 12 novembre 1963 si nous continuons à pratiquer ce comportement malsain. Ceux qui enfreignent cette règle sont passibles d’une amende forfaitaire de 135 euros. On vous conseille d’avoir une conduite souple lorsque vous prenez soin de votre véhicule. Ceci est particulièrement vrai pour les premiers kilomètres. Enfin, un bon entretien suffira à assurer sa longévité dans des conditions idéales.

Share this…
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter