La 5G dans l’automobile

Marché mondial de la 5G dans l’automobile 2022″ : Taille du marché mondial, part, TCAC, revenus, tendances actuelles et émergentes, acteurs clés, coût des produits et services nouvellement lancés sur le marché, étude de segmentation et prévisions de croissance 2022-2031.

Plusieurs poids lourds du secteur se sont réunis jeudi dernier à Vedecom, un centre de recherche situé près de Versailles. L’objectif était de démontrer l’intérêt de cette technologie de communication mobile, qui permet d’accéder instantanément à des informations sur les risques routiers et permettra à terme aux véhicules de se conduire eux-mêmes.

La 5G peut aider à s’insérer sur une autoroute et à changer de voie, par exemple. D’autres partenaires testeront la 5G sur route ouverte en région parisienne, sur le plateau de Saclay, dans le cadre de l’initiative 5GOpen Road. De nombreux constructeurs automobiles et fournisseurs de services de téléphonie mobile collaboreront pour développer l’automobile connectée du futur.

Afin d’accélérer le développement des technologies pour les secteurs du numérique, de l’automobile et de la mobilité connectée en France, seize acteurs majeurs du futur de la mobilité ont signé un accord de collaboration de trois ans pour créer 5G OPEN ROAD, l’un des plus grands programmes européens d’aide à la conduite pour les véhicules automatisés connectés sur routes ouvertes, avec un budget de près de 90 millions d’euros.

5G OPEN ROAD rassemble un écosystème de partenaires et de sous-traitants du monde des affaires, du secteur public et du monde universitaire pour former une nouvelle chaîne de valeur. Les acteurs collaboreront étroitement avec les agglomérations pour promouvoir les avantages de la 5G et répondre à toute préoccupation pertinente.

L’initiative 5G OPEN ROAD, coordonnée par la PFA (Plateforme automobile) et Nokia, est mise en œuvre sur le plateau de Saclay et dans la Communauté d’agglomération de Versailles Grand Parc (Ile de France).

Elle utilise les réseaux de télécommunications 5G de Bouygues Telecom et Nokia, ainsi que divers prototypes de véhicules 5G autonomes et connectés de Stellantis, Renault, Valeo, MILLA GROUP et TwinswHeel, de même que des équipements routiers intelligents et connectés de la cité Lacroix, notamment une plateforme de traitement des messages et des données, des algorithmes de décision et des applications fournis par Capgemini, Goggo Network, Montimage et Smile.

Cette initiative est soutenue par le gouvernement dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir, qui vise à positionner le secteur automobile français à l’avant-garde de la conduite autonome puis des infrastructures routières liées à la mobilité.

Share this…
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter