Est-ce rentable une voiture électrique ?

Avez-vous récemment acheté ou loué une voiture électrique ? Il s’agit d’une préoccupation légitime. Plusieurs études actuelles nous apportent certains éléments de réponse afin de mieux quantifier la rentabilité et la fiabilité des voitures électriques.

Les modèles de taille moyenne, qui sont les plus populaires en France, coûteront 7 275 € à entretenir sur quatre ans. C’est 1 750 € de moins que leurs homologues à essence. Il est préférable de choisir une voiture électrique plutôt qu’un véhicule hybride à essence et une voiture diesel pour les voitures neuves qui parcourent moins de 16 500 kilomètres par an et pendant plus de quatre ans.

Rentable dès l’achat

Selon une étude menée par l’UFC-Que Choisir en juin 2021, l’automobile électrique serait généralement l’option la moins chère si l’on tient compte de tous les coûts liés à son acquisition : assurance automobile, essence, entretien, etc.

Cela peut vous aider à planifier à l’avance tout en augmentant votre budget mensuel. Par exemple, si vous envisagez d’acheter une voiture neuve de taille moyenne, vous pouvez espérer économiser 1 475 dollars sur quatre ans par rapport à un modèle à essence. Un véhicule d’occasion peut vous faire économiser 960 $ sur votre budget automobile en cinq ans par rapport à son équivalent à essence.

Le coût annuel de l’entretien d’une voiture électrique devrait s’élever à 3 640 €, tandis que celui d’une voiture diesel devrait être de 4 020 €. Par rapport à l’hybride essence rechargeable, le coût d’entretien annuel du nouveau véhicule est inférieur.

En revanche, en raison de son coût d’exploitation et de ses frais de fonctionnement réduits, le véhicule hybride essence rechargeable, qui arrive en deuxième position derrière le diesel et avant le modèle électrique, reste plus avantageux. En résumé, un gros conducteur (20 000 km par an selon l’UFC-Que Choisir) économisera 1 275 € en choisissant un véhicule électrique plutôt qu’un véhicule à moteur thermique ; alors qu’un conducteur léger (10 000 km par an), jusqu’à 625 €. Le conducteur lourd fera attention à ne pas se laisser prendre dans les griffes de la voiture hybride à essence tout en évitant celles de la version hybride rechargeable.

Les véhicules électriques ont l’avantage d’être beaucoup plus rentables que les voitures thermiques grâce à deux variables : le prix de l’énergie (en moyenne, 73% moins cher que l’essence) et les subventions gouvernementales. Le bonus écologique de 7 000 € accordé jusqu’au 1er juillet 2021 pour l’achat d’une voiture électrique est une incitation importante.

Qu’est-ce qui explique la rentabilité de la voiture électrique ?

Des subventions, qui réduisent considérablement le prix global, sont disponibles pour les véhicules électriques dans certains pays. Sans elles, une voiture électrique ne serait pas rentable avant 2025. Le coût de l’énergie est environ 73% inférieur au carburant utilisé par un véhicule thermique pendant toute sa durée de vie.

Étant donné qu’il y a moins de pièces à changer et moins de contrôles à effectuer, les voitures électriques peuvent coûter jusqu’à 35 % de moins à entretenir. De plus, comme les assureurs préfèrent les conducteurs de véhicules électriques, ils sont plus susceptibles de donner plus pour ce véhicule. Par ailleurs, ce véhicule est reconnu pour sa fiabilité, ce qui assure aux compagnies d’assurance

Malgré cela, certains obstacles peuvent encore faire hésiter : le coût au kilomètre, le manque de stations de borne de recharge voiture électrique, l’autonomie… Il y a tellement de variables à prendre en compte pour rassurer les clients.

Quelle est la voiture électrique la plus économique ?

Sur la dernière marche se trouve le petit véhicule urbain de Renault. La variante électrique de la Renault Twingo coûte entre 21 350 et 23 900 euros.

Selon la norme WLTP, la voiture électrique Renault Twingo Z.E. a une autonomie de 190 kilomètres sur une seule charge. Le type de parcours (autoroute, ville ou mixte), la climatisation ou le chauffage, la météo et le dénivelé sont autant de facteurs qui peuvent affecter l’autonomie réelle.

Les véhicules hybrides

Les automobiles hybrides sont des véhicules électriques car elles comprennent un petit moteur électrique en plus d’un moteur à combustion. En théorie, ces véhicules commencent comme des VE. Puis, après une certaine distance, ils se convertissent en moteurs à combustion (généralement à essence).

Dans le cas des automobiles hybrides, on distingue les véhicules hybrides classiques des véhicules hybrides rechargeables. Ces dernières, comme leur nom l’indique, peuvent être rechargées à la maison ou au travail à l’aide d’une prise spécifique. Elles sont particulièrement adaptées aux personnes qui parcourent de courtes distances pour se rendre au travail, comme par exemple. Ils peuvent ainsi effectuer ces trajets typiques de manière entièrement électrique.

Remplacer ma voiture par une électrique, c’est rentable ?

Aujourd’hui, tout achat d’une voiture 100% électrique d’un prix inférieur à 45 000 € offre un bénéfice écologique de 7 000 € aujourd’hui. C’est le cas de la Peugeot e208. La Peugeot e208 coûte 23 000 € avec cette remise. Nous utiliserons l’exemple concret d’un achat plutôt que d’un leasing (un sujet qui sera abordé en conclusion). Il vous restera 11 400 € après avoir vendu votre ancienne voiture (11 600 €), ce qui est suffisant pour la Peugeot e208.

Conclusion

La réponse à la question “Cela en vaut-il la peine ?” C’est oui, mais uniquement pour les personnes qui veulent se débarrasser de leur voiture à combustion. Pour tous les autres, une voiture hybride classique peut être préférable.

Si vous parcourez moins de 10 000 kilomètres par an, que vous ne restez pas fidèle à votre véhicule et que vous n’achetez que très peu d’essence chaque mois (500 litres maximum), alors un véhicule électrique peut vous convenir. Pour que ce calcul fonctionne dans la pratique, n’oubliez pas que de nombreux autres facteurs doivent également être pris en compte (l’âge de votre ancienne voiture, etc.)