De nouvelles règles pour la publicité automobile

Les constructeurs seront tenus d’inclure différentes mentions dans le marketing des voitures à partir du mois de mars. Ils feront la promotion du covoiturage, des transports publics et du vélo pour les petites excursions.

Les publicités pour les voitures à la télévision seront bientôt soumises à une nouvelle réglementation. Les constructeurs seront tenus d’inclure des mantras préventifs tels que “pensez au covoiturage”, “pour les petits trajets, préférez la marche ou le vélo” et “tous les jours, prenez les transports en commun” à partir de mars. Des mentions qui visent à promouvoir des transports plus propres, ce qui rend certains automobilistes méfiants. “Je n’aime pas le côté jugement, mais j’apprécie”, avoue l’un d’eux. “A mon âge, je ne vais pas changer mes habitudes”, admet l’autre.

Peu d’influence

La classe des émissions de CO2 et le hashtag “promenez-vous, polluez moins” apparaîtront en plus de ces mentions. Selon le publiciste Alban Callet, les nouvelles lois ne changeraient rien pour les constructeurs. “Les gens continueront à acheter ce dont ils ont besoin”. “Si j’ai besoin d’une voiture pour faire 35 kilomètres le matin et que j’habite au milieu de nulle part, je ne peux pas faire du covoiturage ou prendre les transports en commun”, explique-t-il. En cas de manquement, les marques s’exposent à des amendes de 50 000 euros par distribution.

Share this…
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter