Contrôle, radars… Voici tout ce qui change au 1er janvier

Plusieurs changements sont prévus pour les motocyclistes et les automobilistes à partir du 1er janvier 2022. Voici ce que vous devez savoir.

Les radars ont été modernisés

4 700 radars anti-bruit seront opérationnels d’ici à 2022. Ces gadgets, montés sur un mât et équipés d’une caméra et de cinq microphones, permettent d’identifier les véhicules les plus bruyants, notamment les deux-roues.

Durant les premiers mois, ils sensibiliseront surtout les automobilistes avant de délivrer des amendes. Par ailleurs, le montant des amendes n’a pas été déterminé.

La prime de conversion est calculée en fonction du montant de la monnaie

Le gouvernement a déclaré que la réduction du bonus écologique, qui devait entrer en vigueur le 1er janvier, a été reportée de six mois. L’aide aux nouvelles structures sera réduite de 1 000 euros ce jour-là. L’incitation maximale sera donc de 5 000 euros, ce qui mettra fin à l’avantage accordé aux véhicules hybrides rechargeables.

Le malus pour excès de poids

Le malus poids sera appliqué au malus CO2 le 1er janvier. Toutes les voitures particulières neuves de plus de 1 800 kilogrammes seront soumises à une taxe “équivalente au produit d’un prix unitaire fixé à dix euros par kilogramme et de la fraction de la masse supérieure à un seuil de 1 800 kg supplémentaires.”

Commandement et contrôle techniques

Les radars seront bientôt capables d’évaluer si le contrôle technique d’une voiture est à jour. Une nouveauté qui se calque sur le modèle des assurances.

En effet, depuis 2019, la police est capable de déterminer si la personne détenue possède une assurance automobile.

Des péages plus chers

Le coût des péages autoroutiers devrait augmenter en 2022. Selon le ministère des Transports, les tarifs des automobilistes devraient grimper de 2% en moyenne sur l’ensemble du réseau national de paiement.

Share this…
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter